Qu’est-ce que la molécule d’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique découvert en 1934, c’est un polysaccharide que l’on trouve dans différents tissus de l’organisme et notamment dans la peau. Au cours du vieillissement physiologique de la peau, sa quantité diminue. L’acide hyaluronique est utilisé depuis 1997 en médecine esthétique. L’injection d’acide hyaluronique est la technique idéale pour hydrater la peau, combler les rides, traiter les zones affaissées du visage ou encore sculpter l’ovale du visage. En fonction de l’indication médicale esthétique allant de la simple hydratation cutanée au traitement des rides statiques, la restauration des volumes ou encore redéfinir les contours du visage, le Dr LEGAILLARD Philippe vous proposera un acide hyaluronique spécifique en fonction de :
  • Sa concentration
  • Son degré de réticulation
  • La longueur des chaines du gel d’acide hyaluronique
  • Le pourcentage d’acide hyaluronique libre
Ils sont essentiels à déterminer pour le médecin injecteur afin d’obtenir un résultat le plus naturel possible, avec une sécurité toujours optimale. Dr Legaillard injecte toujours les produits les plus sûrs, de nombreuses études cliniques ayant démontré toute innocuité pour les patients.  La sécurité pour les patients est sa principale préoccupation.L’acide hyaluronique au service de la médecine esthétique…

Quelles sont les indications aux injections d’acide hyaluronique ?

  • Les injections profondes permettent de restaurer un volume perdu, notamment les pommettes qui ont un impact essentiel sur la jeunesse d’un visage. Elles permettent d’améliorer les joues creusées, les cernes creux ou encore de redéfinir les contours du visage en corrigeant l’ovale relâché. Les injections d’acide hyaluronique permettent de rajeunir le regard en injectant dans les tempes creusées, les sourcils tombants ainsi que le coin externe des yeux.
- Les injections dans le derme superficiel ou moyen comblent les rides de repos  plus ou moins marquées comme les rides autour de la bouche, les rides des joues et de la patte d’oie. - N’oublions pas le traitement de la bouche ; là encore les injections d’acide hyaluronique donnent un résultat spectaculaire et très naturel lorsque l’on choisit un acide hyaluronique spécifique de cette zone du visage. Il est possible d’injecter dans différentes zones du visage au cours d’une même séance. « Parfois, nous réalisons un lifting médical, un full face, qui corrige ainsi  les signes de l’âge des trois tiers - supérieur, moyen et inférieur - du visage. Le résultat est harmonieux et l’effet WAOU est totalement assuré ! » relate le Dr Philippe Legaillard. - On utilise l’acide hyaluronique non réticulé (pas d’effet volumateur) pour corriger ou prévenir la qualité de la peau du visage, du cou et du décolleté: on parle alors de mésolift.  Il est classiquement associé à des composants bio revitalisants (vitamines, antioxydants, acides aminés) dans le but de stimuler les cellules « ouvrières » moins performantes du derme appelées fibroblastes. Travailler le teint est essentiel en médecine esthétique. Une belle peau est avant tout une peau saine. Après un protocole à définir avec le Dr Legaillard, les séances de mésolift permettront d’obtenir une peau plus hydratée, plus ferme, grâce à cette régénération cellulaire avec un coup d’éclat notable.
  • Le skinbooster, à mi-chemin entre les injections d’acide hyaluronique et le mésolift, a également un rôle très intéressant dans le traitement et la prévention de la qualité de la peau: visage, cou, décolleté sans oublier les mains.

Quelles sont les techniques d’injections ?

On peut injecter à l’aiguille ou à la micro-canule. La canule apporte parfois un vrai confort dans certaines zones très innervées. De plus, on limite énormément le risque d’hématomes ce qui peut réduire la période d’éviction sociale.  Avoir un hématome ne signifie pas que le travail est mal fait !

Quelles sont les contre-indications absolues ou relatives à l’acide hyaluronique ?

  • Un terrain allergique : contre-indication lors de poussées sévères (asthme, eczéma).
  • Les patients atteints de maladie auto-immunes (lupus érythémateux, spondylarthrite ankylosante, collagénoses, dermatomyosite) seront en général exclu(e)s.
  • En cas de doute après analyse du dossier, des tests d’allergie à l’acide hyaluronique doivent être pratiqués six semaines avant l’injection.
  • L’injection d’acide hyaluronique ne doit jamais être faite sur un site injecté au préalable par un produit de comblement non résorbable en raison du risque important d’apparition des granulomes.
  • Les patient(e)s ayant reçu un traitement par interféron seront avertis du risque de réactions granulomateuses sarcoïdosiques possibles même avec des produits de comblement dégradables.
  • La grossesse et l’allaitement
A l’issue d’un interrogatoire approfondi et d’une analyse globale de votre visage, le Dr Legaillard établit un plan de traitement personnalisé et un devis. Ces documents vous seront remis ainsi qu’un consentement éclairé.

Conduite à tenir dans les jours précédant l’injection :

Eviter toute absorption d’aspirine, d’anti-inflammatoires non stéroïdiens et de vitamine C, de compléments alimentaires à base d’oméga 3, pendant les 3 jours précédents. En cas de poussée d’herpès nasolabial fréquent, le signaler au Dr Legailard. Un traitement préventif homéopathique peut être envisagé afin de limiter les hématomes et les oedèmes.

Précautions à prendre le jour de l’injection :

Si le jour de l’injection survient un processus inflammatoire (éruption, vésicule, pustule, urticaire), elle sera reportée jusqu’à la guérison totale. Pour un plus grand confort, le Dr Legaillard Philippe peut vous proposer une crème anesthésiante pour la zone à injecter. Néanmoins, l’adjonction de produit anesthésiant dans les produits de comblement et l’utilisation des micro-canules rend l’injection quasi-indolore. Il faut prendre son temps et attendre que l’anesthésie fasse effet.

Précautions à prendre après une séance d’injections

  • Eviter la prise d’alcool et d’anti-inflammatoires dans les heures suivant les injections.
  • Rester au calme les 4 heures après une injection.
  • Eviter le sauna, l’exposition solaire, tous les sports de combat, les soins dentaires, et les nettoyages de peau chez une esthéticienne.
  • Le maquillage est conseillé 3 heures après une séance d’injections.

Quels sont les effets secondaires ?

Une réaction immédiate à type d’érythème peut survenir. Elle est minime et disparaît au bout de quelques heures, voire de quelques jours. Des hématomes peuvent apparaître et persister jusqu’à une semaine selon les patients, ils seront souvent masqués par un maquillage. Cela ne conditionne en rien le résultat définitif de l’injection. Avec l’utilisation des canules, les hématomes sont limités mais ils peuvent être remplacés par l’apparition d’un œdème le lendemain de l’injection. Au moindre doute devant une rougeur, un prurit ou un œdème persistant, le patient doit informer le cabinet du Dr Legaillard à Bordeaux. L’acide hyaluronique est une molécule extraordinaire en médecine esthétique, qui donne très rapidement un coup d’éclat aux patients. « Bien souvent, mes patients sont surpris du résultat obtenu en quelques minutes à l’issue de la séance d’injections » évoque le Dr Legaillard Philippe.                             Un résultat naturel et en toute sécurité…L’analyse du visage est une phase importante car, de celle-ci,  dépend le succès de l’injection. Un plan de traitement est alors défini selon vos souhaits et vos besoins. Des documents obligatoires à signer - un consentement éclairé et un devis - vous seront remis ainsi qu’une fiche de traçabilité des produits utilisés par le Dr Legaillard ou ces assistantes.
time-icon Prendre RDV