Qu’est-ce que la matopexie ?

La mastopexie est une intervention de chirurgie plastique communément appelée lifting des seins. Elle a pour objectif d’apporter une correction :

  • soit aux mamelons trop bas (ptose mammaire)
  • soit aux seins présentant un certain degré d’affaissement
  • ou à ceux présentant une différence importante de volume

L’intervention consiste à corriger la ptôse (affaissement des seins) ainsi qu’une éventuelle asymétrie en minimisant les cicatrices. La poitrine redressée redonne harmonie et féminité à la silhouette de la patiente.

Quelles sont les meilleures indications pour la correction ?

Lifting des seinsLes meilleures indications du traitement d’une ptôse mammaire sont :

  • Les ptôses d’emblée importantes, chez la jeune femme, souvent associées à une hypertrophie mammaire.
  • La ptôse secondaire à un amaigrissement important et à une diminution du volume mammaire.
  • La ptôse fréquente au terme des grossesses, associée à une involution de la glande mammaire.
  • Une asymétrie mammaire peut exister avec un sein harmonieux et un sein ptôsé.

L’intervention portera sur le sein ptôsé. Cette intervention peut être effectuée à partir de 17 ans dans les formes importantes (avec accord écrit des deux parents). C’est la gêne mal vécue qui impose d’intervenir sachant que l’allaitement futur, s’il n’est pas trop prolongé n’entraîne pas de dégradation du résultat.

Comment se déroule la première consultation avec le Docteur Legaillard  à son cabinet ?

La première consultation avec le docteur Legaillard est fondamentale car elle permet de cerner les motivations et de fixer des objectifs précis.

Les antécédents médicaux et chirurgicaux sont évoqués (allergies et prise médicamenteuse…). Le passé gynécologique et obstétrical est précisé ainsi qu’une éventuelle prise de pilule contraceptive. Les antécédents familiaux de cancer du sein sont recherchés.

L’examen clinique permet de quantifier le volume mammaire et de préciser l’importance de la ptôse.

En outre, il permet également de préciser si une hypertrophie ou une hypoplasie est associée. Des mensurations sont prises et la taille du soutien-gorge est notée.

Attention, la qualité de la peau est notée (existence de vergetures, pigmentation, tonicité, le type de glande est estimé (sein glandulaire, graisseux ou mixte).

Enfin, des documents photographiques sont utiles pour l’évaluation opératoire, de même qu’une mammographie et/ou une échographie effectuées sur ordonnance du docteur Legaillard.

Comment se déroulera l’intervention ?

En général les cicatrices sont en T inversé, ou en roundblock périaréolaires selon le degré de ptose. Par ailleurs, dans tous les cas, la tension doit être minimale. Ensuite, les prothèses mammaires sont presque toujours posées en rétromusculaire.

Quel type d’anesthésie sera pratiqué ?

L’anesthésie générale est indiquée pour ce type d’intervention.

Couramment pratiquée, elle répond à des critères de sécurité maximale. Le docteur Legaillard travaille depuis longtemps avec les mêmes anesthésistes.  Il opère dans les meilleures cliniques de Bordeaux.

Quelle est la durée de l’intervention ?

L’intervention dure en moyenne 1h30.

Cependant, si une hypertrophie y est associée, sa correction étant nécessaire, la durée totale est de 2 heures.

Quelles sont les précautions à prendre par la suite ?

Pour conserver le plus longtemps possible un galbe harmonieux, symétrique et naturel, il convient de conseiller le port d’un soutien-gorge nuit et jour au début (trois semaines à un mois) puis, uniquement le jour. Le docteur Legaillard vous donnera les adresses pour en acheter un qui convient à votre silhouette.

D’autre part, il est généralement conseillé de prendre une ou deux semaines de congé, et de reprendre ses activités quotidiennes progressivement sous quelques semaines. Par ailleurs, des séances de luminothérapie sont pratiquées après l’intervention. Nous mettons en place un suivi très sérieux durant 5 semaines. En effet, les patientes opérées revoient le chirurgien en contrôle 4 mois après l’intervention.

Les techniques chirurgicales de correction de ptôse mammaire respectent la physiologie et la fonction du sein. De ce fait, une grossesse et un allaitement restent possibles.

En conclusion

Cette intervention est particulièrement satisfaisante, quand on a compris la nécessité des cicatrices.

Le résultat est encore meilleur si ces cicatrices sont discrètes, c’est-à-dire si la nature des tissus de la patiente s’y prêtent et si les soins sont bien respectés.

Le sein opéré reste naturel. C’est-à-dire qu’il reste sensible aux variations hormonales et qu’il permet, si nécessaire, un allaitement éventuel.

Selon le docteur Philippe Legaillard :

« Le lifting des seins est devenu une intervention très réclamée, souvent associée à la pose de prothèses mammaires.

Le docteur Legaillard est un expert de cette chirurgie du sein ; il la pratique toutes les semaines. Les patientes viennent de toute la France car sa réputation dans la chirurgie du sein est reconnue par tous les experts.