La rhinoplastie ou chirurgie esthétique du nez : « se faire refaire le nez »

La rhinoplastie ou chirurgie esthétique du nez a pour objectif d’améliorer l’harmonie d’un visage . Cette harmonie est souvent dictée par la forme et l’aspect du nez. Or, un patient va facilement exprimer des demandes concernant :

  • un problème de bosse
  • de pointe du nez
  • un nez trop large
  • un nez trop long…

L’aspect disgracieux d’un nez est souvent la cause de complexe, de manque de confiance en soi et de gêne importante. La rhinoplastie va vous permettre de vous regarder plus facilement et de retrouver un bien-être physique et psychologique.

La rhinoplastie consiste à modifier la forme du nez et, dans certains cas, à améliorer la fonction respiratoire. Le but d’une rhinoplastie n’est pas de changer le nez mais de réaliser des raffinements subtils respectant son identité et son caractère.

Quelles sont les indications de la rhinoplastie ?

La rhinoplastie est une chirurgie qui vise à remodeler le nez dans le but de vous embellir sans transformer le visage.

« La chirurgie du nez est une demande esthétique de plus en plus fréquente. Il faut toutefois bien expliquer et préciser les modalités de l’intervention. De plus, la demande de rhinoplastie médicale est croissante, mais le résultat esthétique n’est pas toujours au rendez-vous et le résultat très temporaire. »

Le but de la chirurgie du nez est d’obtenir un résultat naturel, harmonieux et en accord avec le visage du patient.

Les imperfections du nez peuvent :

  • Dans la majorité des cas, être liées à un développement de la structure du nez pendant l’adolescence avec l’apparition d’une bosse associée ou non à une grosse pointe.
  • Exister depuis la naissance (formes malformatives).
  • Etre secondaire à un traumatisme.

La chirurgie du nez permet de traiter différentes demandes du patient :

  • La modification de la pointe du nez.
  • L’affinement de la base du nez.
  • L’ablation d’une bosse.
  • La correction des troubles respiratoires en cas d’une déviation de cloison nasale objectivée par un examen médical et radiographique (scanner)

Quelle est la technique chirurgicale de la rhinoplastie ?

Chirurgie du nezLes incisions sont en majorité endonarinaires. Une cicatrice supplémentaire externe à la racine de la columelle peut être nécessaire dans certaines rhinoplasties de pointe ou rhinoplasties secondaires.

Le principe est, à partir d’incisions dissimulées dans les narines, de remodeler l’os et le cartilage qui constituent l’infrastructure solide du nez et lui confèrent sa forme particulière. La peau recouvrant le nez devra se réadapter et se redraper grâce à son élasticité sur cette charpente ostéo-cartilagineuse qui a été modifiée.

Ce dernier point souligne l’importance de la qualité de la peau dans l’obtention du résultat final. On comprend ainsi qu’une rhinoplastie ne laisse pas habituellement de cicatrice visible sur la peau.
Lorsqu’une obstruction nasale gênant la respiration existe, elle sera traitée dans le même temps opératoire. Ceci n’est pas toujours complètement possible en fonction de la cause.

Rhinoplastie ou chirurgie esthétique du nez : quelles sont les suites opératoires ?

  • Dans certains cas, des incisions externes peuvent être requises : elles sont soit cachées à la base des ailes du nez si l’on doit réduire la taille des narines, soit en travers de la columelle (pilier séparant les deux narines) afin de réaliser une rhinoplastie ouverte en cas de déformation importante ou d’une reprise chirurgicale, dans ce cas on parle de rhinoplastie secondaire.
  • Les suites opératoires ne sont pas douloureuses, elles sont plutôt inconfortables liées au port du plâtre, à l’écoulement narinaire, à l’œdème… Cet inconfort dure environ 48h.
  • On observe, surtout au niveau des paupières, l’apparition d’un œdème (gonflement) et parfois d’ecchymoses dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre. L’intervention de rhinoplastie nécessite une attelle plâtrée jour et nuit durant 7 jours et des tampons obstruant les narines.
  • A une semaine, le nez est encore fort gonflé. La question habituelle des patients lors de l’ablation du plâtre est la suivante : « Est-ce que ça va dégonfler ? ». Le premier mois, l’œdème disparaît dans sa grande majorité mais la souplesse et la mobilité de la pointe ainsi que le résultat ne devient définitif qu’à un an de l’intervention.
  • Les sports et les activités violentes sont à éviter les 3 premiers mois afin d’éviter un coup sur le nez.

A partir de quel âge peut-on se faire « refaire le nez  » ?

La chirurgie du nez, pratiquée aussi bien chez la femme que chez l’homme, peut être effectuée dès la fin de la croissance, c’est-à-dire à partir d’environ 16 ans. La prise en charge éventuelle concerne seulement le traitement de la déviation septale.

Rhinoplastie ou chirurgie esthétique du nez : comment se déroule la consultation avec le Docteur Legaillard ?

Il vous recevra afin de comprendre votre gêne esthétique et/ou fonctionnelle au niveau du nez, son retentissement psychologique et votre désir de correction. Il notera les spécificités anatomiques de votre nez et analysera plus globalement votre nez au sein de votre visage. La rhinoplastie ou chirurgie esthétique du nez nécessite le regard d’un spécialiste expérimenté.

Quels sont les conseils du Docteur Legaillard, spécialiste de la rhinoplastie à Bordeaux ?

Spécialisé dans la chirurgie du nez depuis de nombreuses années, le Docteur Legaillard saura répondre au mieux à votre demande. Son expérience de la rhinoplastie vous permettra de vous apporter le meilleur traitement vis à vis de votre gêne. Vous aurez la meilleure satisfaction face au résultat obtenu.

De par sa grande expérience dans la chirurgie plastique du nez, le Dr Philippe Legaillard sera à même de répondre aux cas chirurgicaux les plus difficiles et compliqués. N’hésitez pas à contacter ses assistantes pour en savoir plus,  il se fera un plaisir de vous apporter toute son expertise si vous souhaitez faire des corrections à votre nez.

Vous pouvez également prendre directement rendez-vous en ligne.